Hairlust protection cheveux changement de saisonVoir tous les articles

Changement de saison : quels sont les effets sur vos cheveux

Le changement de saison impacte notre physiologie bien plus que nous ne le réalisons. Souvent mal informés, nous ne nous préparons pas correctement et nous en souffrons les conséquences, notamment capillaires. Découvrez comment le passage d’une saison à une autre peut affecter vos cheveux si vous souhaitez les garder en bonne santé tout au long de l’année.

Quelle est votre saison préférée ?

J’ai un petit faible pour l’automne. Bien que je sois une grande frileuse, j’adore voir les feuilles changer de couleurs, passer du vert à tout un panel d’orangés chatoyants. Les balades en forêt, les tasses de thé chaud, les plaids tout doux sur le canapé… mais je m’égare.

S’il y a bien une chose que je n’aime pas à l’arrivée de l’automne, c’est l’état de mes cheveux et je suis loin d’être la seule. Déjà mis à mal par nos aventures de l’été fraîchement terminé, nos pauvres cheveux sont loin d’être préparés pour ce changement de saison. Changement de température, baisse de luminosité et j’en passe, notre corps est affecté par le passage d’une saison à l’autre. Au-delà du rhume saisonnier, nos cheveux sont également mis à l’épreuve mais nous en parlons relativement peu. Et pourtant, les effets sont bien réels. Souvent méconnus, nous avons tendance à les négliger et à en subir les désagréments.

Aujourd’hui je vous explique pourquoi et comment le changement de saison affecte vos cheveux afin de vous y préparer au mieux, pour des cheveux resplendissants toute l’année.

Sommaire

Comment les changements de température peuvent impacter les cheveux

Les températures estivales : une épée à double tranchant pour les cheveux

Vous avez peut-être déjà entendu dire que les cheveux poussaient plus vite en été ? C’est en partie vrai, mais cela n’a pas grand chose à voir un quelconque calendrier capillaire. C’est en réalité la chaleur qui est responsable de cette croissance accélérée. Par temps chaud, notre température corporelle augmente en conséquence ce qui a pour effet de dilater nos vaisseaux sanguins. L’apport d’oxygène dans le corps est donc accru, y compris au niveau du cuir chevelu où se trouve bien évidemment les racines de vos cheveux. Ainsi oxygénées, elles sont davantage stimulées et la croissance du poil s’en trouve accélérée. Plutôt cool non ?

Attention toutefois aux fortes chaleurs qui vont avoir tendance à déshydrater vos cheveux. La hausse des températures peut également vous amener à transpirer et votre cuir chevelu n’est pas épargné. Vos racines graissent alors plus vite et vous devez vous laver les cheveux plus régulièrement.

Le froid cause-t-il une perte de cheveux ?

La chute de cheveux saisonnière observée à la suite de l’été est partiellement due à la baisse des températures. Si la chaleur stimule la circulation sanguine, le froid a l’effet inverse. Les cheveux privés de l’apport d’oxygène auxquels ils étaient habitués en été accusent le coup et se fragilisent. Ils sont alors plus prompts à tomber, d’où cette fameuse chute hivernale observée par beaucoup d’entre nous.

Le froid a également pour conséquence de rendre nos cheveux électriques. Il rend la progression des particules et des charges électriques qu’elles transportent plus difficile. Les charges se concentrent ainsi sur nos cheveux qui se hérissent en tous sens.

Pourquoi l’humidité provoque des frisottis

Le niveau d’humidité dans l’air impacte très fortement l’aspect des cheveux, en particulier s’ils sont secs et poreux. Plus l’air est humide, autrement dit plus il y a de la vapeur d’eau dans l'atmosphère, et plus les cheveux secs vont se gorger de l’eau qui leur manque tant. Ils vont ainsi gonfler et avoir cet aspect brouillé caractéristique des frisottis. Les temps très secs, à l’inverse, vont avoir pour effet de dessécher le cheveu et de le priver de son hydratation naturelle.

Comment le soleil affecte les cheveux

À la fois bénéfique et dangereux, le soleil peut occasionner de vrais casse-têtes. Pas besoin de couper le cheveu en quatre, vous avez simplement à vous rappeler de ceci : il ne faut pas abuser des bonnes choses. Certes, une exposition aux UV est nécessaire afin que notre corps produise de la vitamine D, essentielle entre autres à la bonne croissance de nos cheveux. Toutefois une surexposition au soleil peut endommager durablement notre peau mais aussi nos cheveux. Il faut donc penser à bien les protéger avec un spray solaire pour cheveux par temps très ensoleillé. Cette protection solaire va préserver la fibre capillaire des agressions des UV et vous permettre de conserver de beaux cheveux même après une semaine au soleil.

Comment éviter la perte de cheveux saisonnière

“Mieux vaut prévenir que guérir”. Suivant ce dicton populaire, vous devez prendre des mesures préventives pour assurer la bonne santé de vos cheveux, qu’importe la saison. Veillez à ce que votre alimentation comporte toujours les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre corps : vitamines, protéines, lipides. Évitez les excès de sucre ou de gras qui nuisent également à vos cheveux. Oui je sais, lorsqu’il fait froid dehors, on meurt d’envie de se jeter sur de la comfort food (moi la première), mais tenez bon ! Vos cheveux vous en remercieront.

Il est important d’assurer la consistance de vos apports nutritifs, quelque soit la période de l’année, pour ne pas priver vos cheveux de nutriments essentiels à leur croissance. Adopter des vitamines pour cheveux en parallèle d’un régime équilibré est un excellent moyen de fournir à vos cheveux ce dont ils ont besoin. Nos gummies Hair formula (et gélules pour un effet renforcé) apportent ainsi à vos cheveux tout ce dont ils ont besoin pour pousser correctement, et rien d’autre. Grâce à leur formule à base d’ingrédients naturels, ils présentent une solution simple et saine de nourrir correctement vos cheveux tout au long de l’année. N’oubliez pas : la consistance est la clé !

Comment pallier les cheveux secs

L’hydratation, la clé de beaux cheveux

Comme expliqué plus haut, les changements de température peuvent assécher vos cheveux. Il vous faut donc agir en conséquence et boire beaucoup d’eau. Bien qu’il s’agisse d’un bon conseil d’ordre général, il se révèle particulièrement utile lorsque les températures varient de façon significative.

Préparez également vos cheveux en amont grâce à une routine capillaire concentrée sur leur hydratation. Évitez les shampoings contenant des silicones car ces derniers assèchent vos cheveux. Privilégier des alternatives plus naturelles. Au-delà de l’usage de shampoing et après-shampoings bio, pensez à faire des masques hydratants une à deux fois par semaine. Ces soins concentrés hydratent en profondeur vos cheveux desséchés et ainsi permettent de refermer les écailles de kératine. Vos cheveux seront non seulement moins poreux mais également moins sujets aux frisottis.

Une utilisation modérée de la chaleur et des appareils coiffants

Je ne vous dis pas que les appareils chauffants sont à proscrire en toute occasion (à moins d’avoir des cheveux très abîmés). Mais les sèches-cheveux et fers en tout genre représentent une véritable agression pour vos cheveux. Essayez donc de les utiliser au minimum, au profit de méthodes de coiffage sans chaleur, tels que les des bigoudis ou notre kit heatless curls en bambou. Ondulations de rêve garantie !

Ces astuces en tête vous pouvez aborder l’air automnal de façon sereine. Pourquoi ne pas en profiter pour aller admirer ces jolies feuilles dont je parlais tout à l’heure ?

Et vous, quelles sont vos astuces beauté pour le changement de saison ? Partagez-les en commentaire !

Vous parlez de nous ...

Excellent

4.4 sur 58.000+ avis

À voir aussi

Voir tous les articles
Voir tous les articles