Hairlust : ménopause et impacts sur les cheveuxVoir tous les articles

Ménopause et perte de cheveux : 6 astuces pour traiter une chevelure qui s'affine

Vous connaissez probablement les symptômes de la ménopause que sont les bouffées de chaleur et les sautes d'humeur. Mais qu'en est-il de la perte de cheveux ?

Malheureusement, la perte de densité capillaire est très courante chez les femmes qui traversent cette période de leur vie. Mais pourquoi la ménopause provoque-t-elle la chute des cheveux ? Et comment pouvez-vous traiter la perte de cheveux ménopausique ? Que vous subissiez une perte de cheveux à la pré-ménopause ou pendant la ménopause, continuez à lire pour obtenir les réponses et solutions concernant la perte de cheveux durant la ménopause.

Sommaire

Le lien entre ménopause et perte de cheveux

Comme les cheveux gris, la ménopause fait partie du cycle de la vie. Elle se produit chez les femmes d'environ 50 ans (bien qu'il n'y ait pas de règle absolue sur l'âge). Pendant la ménopause, les ovaires produisent progressivement moins d'hormones reproductives comme l'œstrogène et la progestérone. Ces niveaux d'hormones fluctuants peuvent provoquer de nombreux changements dans le corps, comme des bouffées de chaleur, des sautes d'humeur, une prise de poids, de l'insomnie et même une perte de cheveux.

Alors pourquoi la ménopause provoque-t-elle la chute des cheveux ? Lorsque les femmes sont plus jeunes, des hormones comme l'œstrogène et la progestérone aident à prolonger la phase de croissance du cycle capillaire, permettant à vos cheveux de pousser plus rapidement et pendant de plus longues périodes.

Mais avec la baisse du taux de ces hormones qui accompagne la ménopause, la phase de croissance du cycle pilaire se raccourcit considérablement. En conséquence, les cheveux poussent plus lentement. Et comme vos cheveux poussent plus lentement, ils ne peuvent pas remplacer les cheveux qui tombent dans le cadre normal du cycle capillaire. En conséquence, vos cheveux peuvent sembler plus clairsemés après un certain temps.

Mais pas de panique ! Pour la plupart des femmes souffrant de perte de cheveux ménopausique, il n'y a aucun souci sur le plan médical. Bien que ce soit une bonne idée de consulter votre médecin pour vous assurer que vous n'avez pas d'autres problèmes qui causeraient votre perte de cheveux, la chute de cheveux à la ménopause est une phénomène normal et naturel.

Cependant, la chute de cheveux à la ménopause ne signifie pas que vous devez renoncer à vos cheveux pour de bon ! Il existe de nombreuses façons de traiter cette perte de densité capillaire hormonale et de la camoufler (j'y reviendrai plus tard).

Quels sont les symptômes de la perte de cheveux à la ménopause ?

Les femmes qui perdent leurs cheveux à la ménopause ont tendance à perdre leurs cheveux différemment des hommes. Alors que les hommes voient des zones bien définies se clairsemer (en forme de fer à cheval classique), les femmes à la ménopause subissent une perte de cheveux plus diffuse. Comme cette perte de densité est plus diffuse et homogène, vous ne le remarquerez peut-être même pas au début.

Si vous redoutez la perte de cheveux à la ménopause, voici quelques signes à surveiller :

  • Une raie qui s'élargit
  • Un cuir chevelu plus visible (en particulier près de la racine des cheveux ou de la raie)
  • Une queue de cheval plus petite
  • Plus de cheveux sur votre oreiller, brosse à cheveux ou dans votre drain de douche
  • Des cheveux qui semblent mous et qui sont plus difficiles à coiffer
  • Les cheveux se cassent plus facilement que d'habitude

Dans de rares cas, certaines femmes souffrant d'une perte de cheveux à la ménopause présentent un sommet du crâne ou des tempes visiblement dégarnis.

Plus tôt vous remarquerez ces signes de perte de cheveux à la ménopause, plus il vous sera facile de les traiter. Restez donc à l'affut pour guetter ces possibles signes !

à quel point la perte de cheveux ménopausique est-elle fréquente ?


Croyez-le ou non, la perte de cheveux à la ménopause est incroyablement courante. Parmi les femmes ménopausées, jusqu'à deux-tiers d'entre elles souffrent de cheveux clairsemés ou de calvitie. La perte de cheveux à la ménopause est courante dans tous les groupes ethniques. La perte de cheveux pendant la ménopause est également considérée comme liée à la génétique. Donc, si une personne dans votre famille a eu des cheveux clairsemés pendant la ménopause, vous êtes plus susceptible de la vivre également.

Autres facteurs contribuant à la perte de cheveux à la ménopause

Pour les femmes aux prises avec la perte de cheveux ménopausique, cette chute de cheveux est presque toujours le résultat de fluctuations hormonales. Cependant, il existe d'autres facteurs qui peuvent engendrer des cheveux clairsemés pendant la ménopause. Par exemple, le stress, les médicaments, la maladie et les carences en vitamines peuvent également contribuer à la perte de cheveux. Ces facteurs peuvent également aggraver la perte de cheveux ménopausique.

Medical Issues

Donc, si vous pensez avoir une perte de cheveux due à la ménopause, il peut être judicieux de consulter votre médecin pour assurez-vous qu'il n'y a pas d'autre problème sous-jacent.

Qu'en est-il de la perte de cheveux à la pré-ménopause ?

La pré-ménopause est la période qui précède la ménopause elle-même. Pendant ce temps, les niveaux d'hormones commencent à changer en préparation à la ménopause. La pré-ménopause commence généralement lorsqu'une femme est dans la quarantaine, bien que certaines femmes sautent complètement cette étape. Étant donné que la perte de cheveux à la pré-ménopause est également liées aux changements hormonaux, les symptômes de la perte de cheveux à la pré-ménopause sont similaires à ceux de la perte de cheveux durant la ménopause. De plus, vous remarquerez peut-être que vos cheveux deviennent plus secs ou ternes.

Alors, que peut-on faire contre la perte de cheveux pendant la pré-ménopause ? Étant donné que la perte de cheveux pendant la pré-ménopause est influencée par les mêmes facteurs que la perte de cheveux de la ménopause, je vous recommande de traiter la perte de cheveux pendant la ménopause comme vous traiteriez la perte de cheveux de la ménopause, et suivez les conseils décrits ci-dessous !

Surtout si vous vivez une perte de cheveux très importante pré-ménopause, je vous recommande de consulter cet article sur la perte de cheveux chez les femmes en général.

Pouvez-vous prévenir la perte de cheveux à la ménopause ?

Alors, que pouvez-vous faire pour prévenir l'amincissement des cheveux pendant la ménopause ? Voici ce que je vous recommande :

Astuce n° 1 de prévention de la perte de cheveux à la ménopause : Gardez un œil sur vos cheveux

Comme je l'ai déjà mentionné, il est important de réagir aux premiers signes de la perte de cheveux à la ménopause. Gardez un œil sur vos cheveux et si vous remarquez des changements, prenez rendez-vous avec votre dermatologue.

Astuce n° 2 de prévention de la perte de cheveux à la ménopause : Évitez les produits contenant des agents chimiques agressifs

En vieillissant, nos cheveux deviennent plus fins et délicats. C'est pourquoi il est si important de choisir des produits qui ne nuiront pas à la santé de nos cheveux déjà fragilisés. Au lieu de cela, recherchez des produits de soins capillaires doux avec des ingrédients naturels qui nourrissent vos cheveux en profondeur.

Astuce n° 3 de prévention de la perte de cheveux à la ménopause : soyez douce avec vos cheveux

Vos cheveux poussent plus lentement avec la baisse des hormones. Il est d'autant plus important de prendre soin des cheveux que vous avez déjà sur la tête. Cela signifie être très précautionneuse avec les outils chauffants et les teintures ! Un recours excessifs aux appareils coiffants ou colorations peut casser les cheveux, ce qui les rendra plus fins et fragiles.

Un changement facile que vous pouvez appliquer pour aider à prévenir la chute des cheveux à la ménopause est de remplacer votre brosse habituelle par une brosse démêlante pour cheveux mouillés. Elle est dotée de picots en silicone flexibles qui démêlent en douceur vos cheveux et engendrent beaucoup moins de casse qu'un peigne traditionnel.

Comment traiter la perte de cheveux à la ménopause

Si vous souffrez de pertes de cheveux à la ménopause, votre première tâche consiste à consulter votre médecin pour faire un diagnostic et de vous assurer qu'il n'y a pas d'autre cause sous-jacente à la perte de cheveux, comme une carence en vitamines.

Si votre médecin vous diagnostique une perte de cheveux ménopausique, il se peut qu'il recommande un traitement hormonal substitutif ou d'autres traitements qui peuvent aider à réduire la perte de cheveux ménopausique ainsi que les autres symptômes de la ménopause. L'hormonothérapie substitutive peut être utile pour les femmes souffrant de perte de cheveux ménopausique ou pré-ménopausique conséquente, mais il existe également des risques.

De plus, vous devez peut-être considérer faire appel à un médecin spécialisé dans la repousse capillaire. Un spécialiste de la repousse des cheveux peut vous recommander les médicaments et traitements suivants contre la perte de cheveux ménopausique :

Le Minoxidil : le Minoxidil est un médicament topique qui augmente le flux sanguin vers le cuir chevelu et les follicules pileux, ce qui peut aider à inverser la chute des cheveux à la ménopause. Cependant, le Minoxidil peut avoir des effets secondaires désagréables comme une irritation de la peau. Pour cette raison, il est limité dans de nombreux pays. Il a été démontré que l'huile de romarin offre des avantages similaires au Minoxidil, et sans aucun côté grave effets.

La thérapie au Plasma Riche en Plaquettes (PRP) : pendant la Thérapie PRP, du plasma sanguin est injecté dans le cuir chevelu. On pense que cela favorise la guérison, et dans certaines recherches, a été démontré efficace contre la perte de cheveux.

La thérapie au laser : pendant la thérapie au laser, un technicien utilise un laser à faible énergie pour stimuler la croissance des cheveux sur votre cuir chevelu. On pense que cela diminue la perte de densité capillaire à la ménopause, bien que cela n'ait pas été scientifiquement prouvé.

6 façons de gérer la chute des cheveux pendant la ménopause

Vous pouvez également apporter certains changements à votre mode de vie pour aider à gérer la perte de cheveux à la ménopause :

1. Adoptez une alimentation saine pour les cheveux

Eat a Hair-Healthy Diet

Une mauvaise alimentation peut contribuer à la chute des cheveux à la ménopause. Pour vous assurer que votre consommation n'est pas à blâmer, adoptez une alimentation riche en protéines et autres nutriments essentiels à la croissance de cheveux sains. Pourquoi des protéines ? Eh bien, nos follicules pileux produisent des cheveux grâce aux protéines que nous ingérons. Donc, si nous n'incorporons pas suffisamment de protéines dans notre alimentation, la croissance des cheveux peut en souffrir.

De plus, vos follicules pileux ont besoin de vitamines et de minéraux adéquats pour une croissance saine des cheveux. Pour assurer des apports suffisants pour la croissance des cheveux, pensez à ajouter des compléments comme les Hair Formula Gummies ou Gélules à votre alimentation. Ces compléments capillaires contiennent toutes les vitamines et tous les minéraux dont vos follicules pileux ont besoin pour une croissance régulière des cheveux. De plus, les gummies ont un goût délicieux, il est donc facile de se souvenir de les prendre régulièrement !

Pour en savoir plus, allez voir l'article Les suppléments pour la croissance des cheveux fonctionnent-ils ?

2. Soignez vos cheveux de l'extérieur

Nourish from the Outside

Une autre façon de vous assurer que vos cheveux sont en bonne santé (et d'aider à traiter la chute des cheveux à la ménopause) est d'avoir recours à des soins topiques booster de croissance. Je vous recommande de remplacer votre shampoing et après-shampoing habituels par le Grow Perfect™ Duo. Ce combo est formulé avec de l'Anagain ™ et de l'huile de romarin, qui ont été cliniquement prouvés comme luttant contre la chute des cheveux et aidant à maintenir un cuir chevelu sain.

Pour booster les effets, utilisez le Grow Perfect™ Hair Growth Serum. Il est formulé avec des ingrédients d'origine naturelle qui sont cliniquement prouvés pour augmenter la croissance des cheveux, réduire la chute des cheveux et améliorer la santé globale du cuir chevelu.

3. Protégez vos cheveux des rayons UV

Protect Your Hair from UV Rays

Tout comme le soleil peut endommager votre peau, il peut également endommager vos cheveux. Si vous souffrez de perte de cheveux à la ménopause, vous voudrez faire très attention à votre chevelure et la protéger du soleil. Portez un chapeau lorsque vous êtes à l'extérieur ou utilisez un produit coiffant anti-UV comme la Brume capillaire Sun Defense.

4. Dormir dans des draps en bambou

Sleep on Bamboo

Un autre moyen facile de prendre soin de vos cheveux lorsque vous souffrez d'une perte de cheveux à la ménopause : passez à une taie d'oreiller et une housse de couette en bambou comme la taie d'oreiller en bambou et la housse de couette en bambou de chez Hairlust ! Le bambou est beaucoup plus lisse que le coton, ce qui signifie qu'il est moins susceptible de frotter et de dessécher vos cheveux pendant que vous dormez.

Pour une protection supplémentaire pendant la nuit, appliquez le beaume avant-shampoing Moisture Hero™ à vos pointes, puis coiffez les cheveux pour les maintenir et les protéger. Par exemple, une tresse lâche avant de vous coucher fera parfaitement l'affaire.

5. Réduire vos niveaux de stress

Reduce Stress Levels

Le stress peut également contribuer à la perte de cheveux ménopausique, c'est pourquoi il est important de garder son niveau de stress sous contrôle. L'exercice, la méditation et d'autres activités saines et relaxantes peuvent aider à combattre les symptômes de la ménopause comme les sautes d'humeur, la prise de poids et l'insomnie. Elles peuvent même aider à réduire la perte de densité des cheveux pendant la ménopause.

6. Changez votre coiffure

Change Your Hairstyle

Si vous souffrez de perte de cheveux à la ménopause, il est probable que la coupe de cheveux qui a toujours bien fonctionné pour vous n'ait peut-être plus l'air si seyante. Votre prochaine mission consiste donc à rendre visite à votre coiffeur pour une nouvelle coupe de cheveux plus flatteuse pour vos cheveux fins.

Les coiffeurs recommandent souvent aux femmes souffrant de pertes de cheveux à la ménopause d'essayer une coupe de cheveux plus courte, ce qui peut facilement ajouter du volume et de la texture aux cheveux clairsemés. Vous pouvez également demander des reflets pour de davantage d'épaisseur dans vos cheveux.

Avez-vous des conseils pour faire face à la chute des cheveux à la ménopause ? Dites- le en commentaire !

Vous parlez de nous ...

Excellent

4.4 sur 58.000+ avis

À voir aussi

Voir tous les articles
Voir tous les articles